Le Ministère des Impôts conseille aux internautes de ne pas répondre à un courriel, actuellement en circulation, et promettant un remboursement d'impôt.